Les lagunes


L’assainissement à Perrouse est réalisé non pas par des stations d’épuration classiques mais par deux lagunes permettant une phyto-épuration naturelle.

L'une des lagunes est située à l'entrée de Perrouse en venant de Buthiers (1 sur l'image ci-dessous). Elle comporte trois bassins et recueille les eaux usées de la plupart des maisons du village.

L'autre lagune est située sur le chemin des Ranchots et comporte deux bassins. Cette deuxième lagune est rendu nécessaire de part la topographie puisque l'écoulement entre les maisons et la lagune se fait par gravité.


Les eaux usées sont collectées et arrivent dans un premier bassin en passant à travers une grille chargée d’arrêter les déchets non dégradables. Le bassin fonctionne grâce à l’action combinée de plusieurs agents:

Le tout fonctionne sans émettre de mauvaises odeurs. L’eau passe ensuite dans un deuxième puis un troisième bassin par écoulement gravitaire. À chaque étape, les matières les plus lourdes sont décantées au fond du bassin sous forme de boues. L’eau est également filtrée par des graviers fins et du sable. L’eau qui sort du troisième bassin est dépolluée et peut rejoindre un cours d’eau naturel ou servir à l’arrosage. L’efficacité de ce procédé est meilleure en été qu’en hiver pour des raisons évidentes.




Les boues doivent être vidangées lorsque leur épaisseur devient trop importante, soit tous les 5 à 10 ans. Elles peuvent alors être épandues sur des terrains agricoles ou desséchées en usine de traitement. Les abords doivent être fauchés plusieurs fois par an. En outre, la surface des bassins est régulièrement peuplée de lentilles d’eau qui empêche la lumière du Soleil de passer dans l’eau. La solution vient parfois de colonies de canards qui raffolent de ces végétaux et les éliminent de façon naturelle. Autrement il convient de les retirer manuellement.

L’inconvénient principal de ce système est la gestion des déchets solides non dégradables qui sont retenus à l’entrée dans le système de dégrillage. Si les déchets s’accumulent, ils finissent par obstruer l’écoulement et l’on risque une remontée des effluents jusqu’aux habitations !

Il est important de souligner la nécessaire discipline des usagers qui ne doivent rien jeter aux toilettes qui risque de boucher les grilles : ni serviette hygiénique, ni rouleau en carton, si sachet plastique, etc. Cette discipline simple permet à la commune d’éviter des frais supplémentaires et de ne pas grever les impôts locaux avec des dépenses évitables.
C’est une simple question de civisme.


Pages associées : La mairie - Les élus - Conseils municipaux - Arrêtés municipaux - Les commissions - Lagunes - Vos démarches